La consultation de sites avec le smartphone est devenue majoritaire. Même si de plus en plus de sites ont une interface responsive, une étude récente a montré que l’expérience client restait très souvent mauvaise sur les smartphones. Et là, on parle d’expérience client où moins de 10% des utilisateurs sont satisfaits de leur expérience client sur mobile en 2019.

Tout reste à faire. Même pour les sites adaptatifs. Consulter un site en responsive, ça va encore. Mais passer commande, remplir un formulaire, suivre un parcours de vente : ça coince. Et quand ça coince, chez Creastic, on n’aime pas, alors on optimise.

7 raisons qui expliquent ce gâchis de l’expérience client sur mobile :

  1. Beaucoup de sites n’ont pas encore d’interface responsive.
  2. Parmi les responsifs, beaucoup n’ont pas été pensés pour le mobile.
  3. Petite taille de l’écran + clavier virtuel troublent l’expérience client.
  4. Ce qui est simple avec un clavier est compliqué avec un clavier virtuel.
  5. Transformer un visiteur en lead via un formulaire est ardu.
  6. Transformer un lead en client via le paiement en ligne est complexe.
  7. Le débit des réseaux mobiles ne pardonne pas les sites “lourds”.

Alors que faire pour être mobile-friendly au delà du responsive ?

Déjà, prendre conscience du phénomène par ces 6 données bien documentées : 

  1. Pour un site mobile, 1 seconde de chargement en moins = 20% de conversion en plus.
  2. Les sites rapides ont 2 fois plus de chances d’être recommandés (taux NPS).
  3. La vitesse sur mobile est devenue un critère primordial pour le SEO.
  4. Forte corrélation entre la qualité UX (User Experience) et le taux de conversion.
  5. Une refonte d’interface peut augmenter de 200% la conversion.
  6. Corrélation forte entre la qualité du site et l’image de marque.

Maintenant qu’on sait ça, on fait quoi ? 

Connaître les bonnes pratiques des sites responsifs réussis

On commence par s’informer sur les bonnes pratiques du moment, par exemple en décortiquant ces 2 sites de chez Google :

  1. MasterFullMobile.
  2. Optimize Hub

Puis, on consulte son site sur mobile et on voit s’il est dans les clous. Ou on réclame à Creastic un diagnostique de sa présence digitale.

Les outils pour analyser un site responsive

Ensuite on sort l’artillerie lourde pour auditer le site avec des outils logiciels : 

  1. Google Light House : auditez votre site avec les outils Chrome.
  2. GTMetrix : auditez votre site au niveau vitesse/optimisation.
  3. WebPageTest : auditez votre site au niveau vitesse/optimisation.
  4. Google Optimize : Faites du A/B testing mobile.

Alors on fait la liste de tout ce qui va et ne va pas grâce à ce diagnostique.

Puis, on règle ce qui ne va pas rapidement. Ce qui exige des compétences en développement, en SEO, en optimisation vitesse, en design d’interface, en analyse de données web. A propos, Creastic sait faire tout ça. 

Pourquoi être mobile-friendly est urgent

Régler le problème des sites mobiles défaillants rapidement est très important. Souvent les petites entreprises se disent à propos des améliorations de leur site que  “ça peut attendre…”. Effectivement, vous ne recevrez pas de lettre d’huissier si votre site est défaillant. Et comme me disait un prospect à propos de son site vieux de 10 ans, fabriqué par son cousin bidouilleur, “Ce site ne m’apporte pas de clients, alors franchement, ça ne sert à rien que j’investisse dedans…”.

Pour vous faire comprendre pourquoi il faut optimiser votre site pour mobile en urgence, je vous propose un petit tour en De Lorean : Jusqu’en 2005 à peu près, j’arrivais à mettre en top Google de modestes entreprises, qui côtoyaient alors  des concurrents 10 fois plus forts. Pourquoi j’y arrivais ? Parce que 99% des autres sites ne tenaient pas compte du SEO. 

Et bien aujourd’hui, nous avons la même configuration avec le mobile : la plupart des sites ne sont pas vraiment mobile-friendly, et c’est maintenant qu’on peut se démarquer par rapport à des concurrents plus forts. Et plus vous attendez, moins cet avantage concurrentiel sera possible.

Le mobile-friendly, c’est maintenant !  Et si vous avez besoin d’aide là dessus, on est là.