Checklist pour initialiser une app en 5 étapes

De quoi s’agit il ?

Initialiser une app (nous utilisons le vocable d’ “app”, pour “application”, aussi bien pour désigner une site web assez ambitieux, un service en ligne ou une application smartphone) est la procédure qui se situe  entrer l’idée de départ et la présentation du projet à une cible .

Pendant cette phase, l’idée prend forme et il est possible de prendre la décision de réaliser l’app, de perfectionner le projet ou de l’abandonner, sans perdre son temps.

Cette checklist décrit les principaux sprints (tâches courtes) liés à l’initialisation d’une app.

Il s’agit d’aider sa créativité à produire de bons choix.  La pensée doit toujours être tournée vers l’utilisateur de l’app, sans délaisser son propre univers, sa propre identité.

Ce processus d’initialisation, dans notre pratique, s’étend sur un mois ou deux , en y consacrant une heure ou deux par jour.  Quand on évoque le temps dans cette checklist, et qu’on parle d’une semaine de travail, c’est une semaine de sept jours, en travaillant une heure ou deux par jour, mais en y réfléchissant continuellement, avec un travail de note important. C’est un gros brainstorming productif.

Le projet lors de cette phase mûrit, les fondateurs y pensent souvent, en parlent, écoutent, sont “aware” et font marcher leur intuition, et en même temps, produisent quelque chose de concret.

C’est un processus qui doit être réalisé par les fondateurs eux même, ou en très étroite relation avec eux si les fondateurs font appels à une aide. C’est fondamental. Les fondateurs ne peuvent pas, par exemple, déléguer la responsabilité des idées, l’identité du projet, ou la découverte de la clientèle. Ils peuvent tout au plus recevoir de l’assistance. Le premier travail de fondation est dans l’initialisation.

Il s’agit d’y aller tranquillement, tout en étant efficace, l’idée étant d’avancer et de pouvoir décider vraiment si le projet vaut la peine.

Il est bon de travailler sur la phase d’initialisation  régulièrement,  s’occuper d’un point par jour par exemple, pendant une heure ou deux, 7/7j, en se laissant du temps pour réfléchir entre chaque étape, de prendre des notes, d’écouter, tout en continuant d’avancer sans s’attarder trop sur les détails. Il sera toujours temps d’améliorer ce qui a été fait. L’ important est d’avancer en ayant les idées claires.

Quand cette étape d’initialisation sera faite, vous saurez ce que vous aller proposer aux utilisateurs, vous aurez une documentation complète, un flyer, ainsi qu’un prototype et une landing page. Une sorte de kit MVP (Minimum Viable Product) qui pourra vous permettre de partir vraiment à la découverte de votre clientèle en observant sa réaction face à votre projet. Observer les réactions est l’objectif final de l’initialisation. C’est ça qui vous dira s’il faut continuer ou non.

Il s’agira alors de sortir de votre bureau et d’aller proposer votre projet munis des outils nécessaires (flyer, landing, proto, idées claires…) , et ainsi, confronter vos hypothèses à la réalité du marché. Il sera alors temps d’itérer (faire de petites modifications)  ou de pivoter (changer le concept) ou de lancer un MVP utilisable et vendable, ou d’abandonner le projet.  Les informations que vous récolterez dicteront votre choix.

Les cinq grandes étapes de l’initialisation sont : La formation de l’idée, la recherche d’une identité, la réalisation d’un prototype, la réalisation d’une landing page et la découverte de la clientèle.

Idée.

Une petite ampoule s’est allumée au dessus de votre tête. Vous avez une idée qui vous excite. Avoir une idée c’est bien, la développer c’est mieux. La première étape est donc de faire mûrir l’idée, disons deux semaines. Voici ce qu’il faut faire dans ce laps de temps pour aider à cette maturité :

  1. Avoir une idée.
  2. Ouvrir un channel Slack (ou autre système de prise de note) et commencer à prendre des notes. Toutes les informations seront liées à ce channel Slack.
  3. Résumer cette idée en un tweet qui explique le bénéfice qu’elle apporte (- de 180 caractères) (le slogan, la promesse de cette idée).
  4. Faites un pitch de votre idée (1m30 en lecture) sur le problème que résout l’idée.
  5. Vérifiez sur Google si cette idée existe. Si oui peut on faire mieux, si non, vérifier pourquoi. Faites une liste de ces sites, comprendre si le marché existe. 
  6. Faites un premier Lean Canvas basé sur votre intuition.
  7. Parlez de cette idée autour de vous pour voir si cette idée séduit les gens. testez votre tweet et votre pitch.  Notez
  8. Vérifiez sur Google Trend, sur Google Keyword, sur Amazon Best sellers et sur Google tout court si ce qui touche a cette idée est populaire. Notez.
  9. Allez sur le web, commencez à récupérer des coordonnées de personnes cibles ou partenaires possibles. Récupérez une centaine de coordonnées. (la cible est elle atteignable ?)
  10. Sélectionnez les 5 principaux sites fréquentés par votre cible. notez le + et le -. Vérifiez la popularité dans Alexa. Notez.
  11. Sélectionnez 3 forums fréquentés par votre cible d’utilisateurs. Vérifiez si le problème est soulevé (archives) ou évoquez le problème pour voir ce qui se dit. Notez.
  12. Abonnez vous à des comptes Facebook et Twitter liés à votre cible. écoutez, discutez.
  13. Trouvez 10 personnes dans la cible et parlez de votre idée. Ecoutez. Notez (lire cet article sur la découverte client).
  14. Trouvez 10 personnes qui pourraient vous prescrire et parlez de votre idée.  Ecoutez. Notez. 
  15. Faites un second Lean Canvas basé sur ce premier déblayage.

Identité.

Maintenant il s’agit de placer votre idée dans un environnement. Le concept de départ est relativement claire, vous y réfléchissez activement depuis deux semaines, nous avez de nombreuses notes et votre lean canvas va servir de base de réflexion pour trouver une identité. Maintenant il s’agir de transformer cette idée en une ambiance, un univers sensoriel, des valeurs. Grosse phase de cogitation axée sur le ressenti. Soyez personnel, utilisez votre intuition, votre vécu, votre vision de ce que l’app peut faire. On parle de racines, de constitution, du « terrain » de votre projet. Mixez des influences fortes, soyez radical, pensez à vous démarquer. Il sera toujours temps plus tard d’atténuer le côté extrême que vous pourriez exprimer dans cette phase. Mieux vaut être trop « particulier », voir « bizarre », que pas assez dans cette étape. Prenez une semaine pour réfléchir à l’identité. Notez. Les choses à faire décrites ici ne sont que des aides que nous connaissons, de nombreuses techniques peuvent aider à la formation d’une identité, du mind mapping à l’introspection en passant par la recherche de références culturelles ou d’expériences personnelles.

  1. Faite le portrait chinois de votre app. Utilisez http://www.portrait-chinois.com/questions-nature.html par exemple.
  2. Si c’était un style musical, ça serait quoi ?
  3. Faites une liste de mots clés qui décrit votre cible. Aidez vous de http://www.crisco.unicaen.fr/des/  
  4. Faites une liste de mots clés sur ce qu’apporte l’app à votre cible.
  5. Faites une liste de mots clés sur l’univers de votre app (sensations, émotions, visions, style, références culturelles…)
  6. Faites une dizaine de scénario où votre cible utilise votre app dans sa vie quotidienne.
  7. Trouvez un nom à votre app (disponible en .com ou .co).
  8. Trouvez les couleurs de votre app via http://www.lolcolors.com/ ou http://www.colorhunt.co/ ou https://coolors.co
  9. Collectez des images qui sont dans l’ambiance de votre app, cherchez des images liées à vos mots clés, créez un moonboard avec https://fr.pinterest.com et choisissez ou créez une image emblématique.
  10. Trouvez une tendance graphique en vous aidant de http://www.dribbble.com ou http://www.deviantart.com/ ou https://www.behance.net/  ou via les sites de stock de photos (unsplash, photolia, depositphotos, bigstock, istockphoto,splitshire, pexels, pixabay,  https://unsplash.com/ (les sauvegarder dans pinterest)
  11. Créez un logo en vous aidant au besoin de http://logodust.com/ ou https://www.logogarden.com ou http://www.hipsterlogogenerator.com/ ou https://www.squarespace.com/logo . Seriez vous fier de porter ce logo avec votre slogan et nom  sur un tee-shirt ?
  12. Créez un flyer comportant le nom, le logo, le slogan, une image emblématique, le pitch, le code couleur via Exaprint ou Vistaprint

Prototype.

Sans attendre, vous allez dessiner votre app. Vous allez faire un prototype, afin de pouvoir montrer concrètement l’outil que vous comptez fabriquer. Vous avez un certain “ressenti” sur l’app, une idée de son utilisation, votre cible, le style et le design. Maintenant faites un prototype de cette appli. Travaillez une semaine.

  1. Restez dans l’esprit du Minimum Viable Product : Concevez un prototype simple, avec les fonctionalités indispensables uniquement.
  2. Faites un scénario ou plusieurs, étape par étape, de l’utilisation de votre app.
  3. Faites un story-board sur papier.
  4. Créez un sitemap/wireframe simple avec Cacoo
  5. Créez un prototype avec http://quickfocus.com/ ou https://moqups.com ou https://marvelapp.com ou https://drive.google.com/open?id=0BxnNDq4g_pAfc3paQmQ1RmZ5Y00 ou http://ionic.io/ ou http://www.justinmind.com/ (autre logiciel de prototypage : http://prototypingtools.co/ )
  6. Intégrez votre prototype dans un Mockup de présentation (https://www.mockupworld.co ou http://mockupsjar.com/ ou http://smartmockups.com/ ou https://placeit.net )

Landing Page.

Place à l’action. Vous allez fabriquer votre principal outil de communication : La landing-page. C’est une page qui résume votre projet et qui pousse l’utilisateur à l’action. Il s’agit de séduire, d’imposer votre idée et votre identité, et de valoriser le prototype. Travaillez une semaine.

  1. Travaillez avec un CMS (wordpress+pagebuilder ou Squarespace. )
  2. Installez Google Analytics.
  3. Intégrez votre titre et logo
  4. Intégrez votre image emblématique.
  5. Intégrez votre slogan.
  6. Intégrez le mokup de votre MVP prototype
  7. Intégrez un call to action dès le début et en fin de page (récupération de mail, pré-vente.)
  8. Rédigez une story dans cet ordre :
  9. Quoi : quel est votre travail, quel problème résout votre app, montrez la (mokup), faites la tester.
  10. Qui : qui réalise cette app (fondateurs), photo, montrer comment vous voulez être perçu, nommé.
  11. Comment : Manifeste de votre app et de votre entreprise, sa mission, sa vision, ses valeurs.

 

La découverte de la clientèle.

Voici le moment de vous faire connaître et de recevoir des avis claires. L’étape de vérité. Jusqu’à présent, vous avez essayé de faire des choses concrètes tout en restant dans la virtualité des hypothèses. Grâce à ça vous avez à disposition tous les outils pour aller vers votre cible avec de vrais propositions. Vous pouvez tester votre idée pour de vrai. Travaillez deux semaines.

  1. Ouvrez une page Facebook, Twitter et Linkin sur votre app.
  2. Prenez rendez-vous avec des personnes de votre cible et présenter leur votre flyer, votre landing page et votre proto. Vous existez déjà. Pré-vendez leur l’app.
  3. Notez leur réaction. Arrivez vous à leur vendre l’app ? Avez vous détecté des problèmes ? Avez vous de nouvelles idée ? Le sentez-vous ?
  4. Faites venir des personnes sur vos landings pages en réservant un petit budget sur Adwords, Facebook Pub, Twitter Pub (en utilisant les mots clés récoltés plus haut) ou via des forums. Vérifiez les statistiques. Les gens viennent-ils ? Ceux qui viennent cliquent ils sur l’action demandée ?
  5. Faites des corrections sur le prototype et la landingpage en fonction des premiers retour statistiques et des réaction, et continuer de faire connaitre votre app (rdv, pub…).

Et après ?

A ce stade, vous avez consacré un ou deux mois à travailler votre idée une ou deux heures par jour (50h à 120h de travail), vous connaissez le potentiel de votre app. En général, les fondateurs ressentent alors très clairement si le projet vaut la peine d’être réalisé ou pas. L’idée qui surgit est alors souvent radicale,  ça peut être “Whaou! On tient quelque chose là !” ou “bon ben je ne le sens pas…”. Quelque soit la réaction que l’on a, il est toujours bon de faire des modifications dans le projet (itérer, pivoter), ne serait-ce que pour comparer avec d’autres hypothèses.

Il s’agit à présent de prendre une importante décision. Il y en a trois de possibles :

  1. Abandonner ? Cas fréquent.  “Vous ne le sentez pas”, vous découvrez que votre idée n’intéresse pas, vous n’arrivez pas à vendre, aucun engouement n’est palpable, quelqu’un a déjà raflé tout le marché et vous n’avez pas les outils pour lutter, vous n’arrivez pas à vous faire des partenaires, vous ne trouvez pas de business model, etc. Abandonner une idée d’app n’est pas un échec à ce stade. Vous n’avez pas perdu trop de temps ni trop d’argent, et il est possible que ce travail vous ai donné d’autres idées, vous ai donné de l’expérience ou soit utilisable sur d’autres idées. Il vaut mieux qu’une mauvaise idée meure maintenant et il aurait été dommage de ne pas creuser de ce côté. Mais avant d’abandonner, vous pouvez itérer ou pivoter.
  2. Pivoter ou itérer ? Vous sentez qu’il y a du potentiel mais quelque chose coince encore. Peut être avez vous le sentiment de savoir quoi, et si ce n’est pas le cas, vous cherchez en expérimentant autre chose. Reprenez depuis le début toutes les tâches entreprises dans cette checklist, modifiez ce qui doit être modifié, en particulier modifiez le Lean Canvas, qui va entraîner des modification sur tous les points (l’identité du site, le proto, la landing page, la façon d’aller vers le client), puis repartez à la découverte de la clientèle.
  3. Lancer la production de l’app ? La phase d’ initialisation vous donne des signaux forts que l’idée est bonne, que l’identité suscite l’adhésion, que le prototype donne envie que l’app existe, que la landing page est efficace, et vous arrivez à pré-vendre l’app? Il s’agit à présent de passer en phase de production d’une app utilisable. Une autre aventure commence.

 

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. Bonjour,

    Merci pour cette checklist très complète !

  2. check out my personal portfolio. I make a lot of free graphic design resources – https://www.anthonyboyd.graphics

Laisser un commentaire